Actes du séminaire transversal 2020 (SE)REPRÉSENTER

Journée transversale 2020 des doctorants de l'EPHE

“La représentation, chacun le sait, est un concept clé de l’épistémologie des sciences, par-delà la partition entre « sciences de la nature » et « sciences humaines ». Toute connaissance, en tant qu’elle procède d’un sujet cognitif qui tente d’appréhender de façon réglée un phénomène quelconque, recourt à des méthodes qui concourent à représenter cet objet, c’est-à-dire à le modéliser ou le schématiser, afin d’en identifier les éléments structurants récurrents. Mais, on sait aussi combien, par-delà l’idéal d’objectivité scientifique que visent les procédures de représentation, la part de la subjectivité reste largement inéliminable au point que la représentation ne peut se penser sans le sujet qui se représente. L’usage, implicite ou explicite, conscient ou inconscient, dans les sciences, de procédures de représentations mises en oeuvre par un savant, n’est qu’un cas particulier sans doute d’une attitude cognitive plus large : tout notre rapport au monde passe par des représentations qui sont autant d’expériences sédimentées qui permettent de s’orienter, d’agir et de réagir en posant des médiations. On le voit, donc, cette question et celle de celui qui se représente, est un concept structurant à la fois des pratiques scientifiques et des objets auxquels elles s’appliquent. C’est un concept véritablement transversal.”

(Christophe Grellard, Préface)

Consulter :

Site de l’événement.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search